contacez-nous
COURTIER & CONSEIL EN ASSURANCES
votre Espace Client | Se connecter
Accueil  > Solutions entreprises > Assurance des biens

Assurance des biens

L’ assurance des biens peut vous fournir les contrats suivants:

 

Contrat tous risques sauf :

  • Ce type de contrat couvre tous les risques sans qu’ils soient expressément dénommés au contrat, sauf ceux qui sont expressément exclus dans le contrat. Cette formule offre une protection supérieure.
  • L’assurance de dommages est un service financier où un assureur s’engage à accorder une protection des biens matériels (Bâtiment, Matériels et Marchandises) qui, à la suite d’événements garantis (incendie, vol, accident, etc.), pourraient être endommagés ou détruits.
  • On ne peut tout prévoir et on ne peut tout empêcher. Il n’en demeure pas moins que de nombreux accidents et pertes pourraient être évités grâce à des actions dans le domaine de la prévention et de la protection.

 

Contrat multirisques :

  • Ces contrats réunissent plusieurs garanties. L’ensemble des risques qui sont garantis par le contrat sont expressément dénommés. Les principaux évènements couverts sont l’incendie, l’explosion, la tempête, les catastrophes naturelles, les actes de terrorisme, le vol, le bris de machines, le bris informatiques, les dégâts des eaux, le bris de glaces.

 

Perte d’exploitation :

  • L’assurance des pertes d’exploitation couvre la perte de marge brute (charges fixes + bénéfices d’exploitation) causée par l’interruption de votre activité, ainsi que les frais supplémentaires engagés à la suite du sinistre garanti par le contrat.

 

  • Un arrêt plus ou moins limité dans le temps ou la simple gène de l’activité d’une entreprise se manifeste généralement par une baisse du chiffre d’affaires. Malgré la diminution de ses recettes, l’entreprise se doit de faire face à des charges comme les loyers, les salaires et charges sociales et fiscales, les remboursements d’emprunts… Il apparaît ainsi un déséquilibre entre les recettes et les charges qui peut aller jusqu’à créer une situation de cessation des paiements.

 

  • L’indemnisation d’une perte d’exploitation a précisément pour objet de replacer votre affaire dans la situation financière où elle aurait dû se trouver si le sinistre n’avait pas eu lieu par le versement d’une juste indemnisation permettant de retrouver l’équilibre financier et commercial selon la durée nécessaire au rétablissement complet de l’activité.
  • La période d’indemnisation : Le contrat prévoit une période déterminée à l’avance (généralement 6, 12, 18 mois). Elle doit correspondre au délai le plus long nécessaire pour remettre en état l’outil de travail et les installations.
  • Comment fonctionne la garantie « perte d’exploitation » ?

L’assureur se fonde sur les documents comptables des années passées et sur le budget prévisionnel de l’année en cours pour couvrir le risque perte d’exploitation. Par exemple, un hôtelier voit sa toiture arrachée par une tempête en décembre 2012 La réparation n’intervenant qu’en avril 2013, il ferme son entreprise pendant quatre mois. Son chiffre d’affaires 2013 s’élève à 85 000 euros, contre 120 000 euros prévus, soit une perte de 35 000 euros. Sa marge brute étant de 65 %, il a perdu 22 750 euros de marge qui lui seront versés par son assureur à titre d’indemnité.


Contacts :

Identification des risques de l’entreprise et du secteur, Évaluation chiffrée de ces risques pour notre client, Élaboration d’outils destinés à réduire ou éliminer les risques, Ciblage des risques à transférer vers le marché de l’assurance ou à conserver.

Sylvie BOUTINEAU – 01 53 32 20 10 –  s.boutineau@rambaud-labrosse.com

Nicolas VERGNE – 01 53 32 20 28 – n.vergne@rambaud-labrosse.com

retour